PVT

PVT – Echanger son permis de conduire français au Québec

16 décembre 2020
saaq

Hello!
Aujourd’hui nous allons parler paperasse à nouveau et revenir sur l’échange du permis de conduire français en permis de conduire Québecois!

Alors pourquoi avons nous échangé nos permis, est ce obligatoire et quels sont les démarches et les coûts?

Pourquoi échanger son permis ?

En tant que français, nous avons le droit de rouler au Québec avec notre permis français et ce, pour une durée maximale de 6 mois. Au delà, il est obligatoire de l’échanger contre un permis de conduire du Québec, si on est résident québécois.

Comme nous avons acheté une voiture et souscrit à une assurance ici (à lire ou relire par ici), nous avons décidé d’effectuer le changement de notre permis avant nos 6 mois sur le territoire pour une simple raison: le prix de notre assurance passe du simple au double si nous conservons nos permis français! Autant dire qu’il n’en fallait pas plus pour nous motiver à passer une matinée administrative, haha!

Comment échanger son permis?

Les démarches se font en allant à la SAAQ directement, qui est la société des assurances automobiles du Québec. Démarches impossibles à faire en ligne, malheureusement. Et sur rendez-vous uniquement. Il faut également anticiper: nous avons appelé début octobre pour n’avoir rendez-vous qu’en décembre. Il faut donc être patient. Le lieu du rendez-vous pour nous était la SAAQ Henri-Bourassa mais il est possible d’être envoyé dans n’importe quelle SAAQ (Laval, Longueuil ou Montréal). C’est selon la disponibilité au moment où l’on appelle!

Jour J à la SAAQ

Nous avions rendez-vous à 9h30 à la SAAQ le 1er décembre. Heureusement qu’il ne pleuvait pas parce qu’en raison des restrictions liées à la COVID, nous avons du patienter dehors avant que la salle d’attente se vide. Nous avons patienté bien plus d’une heure dehors! Nous avons été « ordonnés » par ordre de rendez-vous. Alors autant vous dire qu’après 1h d’attente quand nous avons entendu quelqu’un arriver à 10h30 dire qu’il avait rendez-vous à 9h et passé devant tout le monde… Pas chouette! Mais bon, nous avons pris notre mal en patience. Et nous avons fini par entrer dans la salle d’attente où un ticket nous a été remis avec un numéro de guichet. Plus qu’à patienter encore un peu à l’intérieur, au chaud !

A notre tour, nous nous sommes dirigés vers l’un des bureaux de la SAAQ où nous avons du présenter les documents nécessaires pour faire l’échange du permis : une pièce d’identité avec photo (passeport), le permis de conduire français, le permis de travail et une preuve de résidence au Québec. La personne nous demande plus d’informations comme notre adresse, la couleur de nos yeux, notre taille (oups j’ai dit 1,60m alors que mon passeport indique 1,62m). Elle nous a également demandé de vérifier une liste de points médicaux et mentionner toute particularité comme le port de lunettes, la prise de médicaments, les antécédents médicaux connus etc.

Après ce premier bureau de renseignements, nous sommes envoyés vers un bureau où ils prennent une photo qui sera ajouté au permis de conduire.

En attente du permis définitif envoyé par la Poste, un document provisoire nous a été remis, celui ci faisant foi (et valide 10 jours).

Combien coûte le permis québecois?

Ici, au Québec, le permis de conduire se paye lors de l’échange ET chaque année à la date d’anniversaire! Il coûte 87.28$ par an. Pour ma part, j’ai payé du 1er décembre jusqu’à mon anniversaire en 2022 et j’ai déboursé 115.78$ (Arnaud un peu moins car sa date d’anniversaire arrive plus tard mais il devra renouveler ça dès mars alors que je suis tranquille pour 15 mois). Le permis québecois est à renouvelé tous les 4 ans auprès de la SAAQ.

Alors pourquoi le permis est il payant ? Le prix comprend :
– La contribution d’assurance
– La taxe sur la contribution d’assurance
– Les droits versés au ministère des Finances
– Les frais de gestion
Le paiement par carte de crédit n’est pas accepté (comme lors de l’immatriculation de la voiture).

Le prix du permis québécois peut augmenter si nous gagnons des points d’inaptitude (et non si nous perdons des points comme en France) puisque nous partons de 0. Donc attention aux infractions de tout type!

A noter: lorsque nous rentrerons en France, nous devrons utiliser ce permis québecois car notre permis français n’est plus valide. Et ce, jusqu’à ce que nous rééchangions notre permis. Il faudra alors penser à prévenir la SAAQ pour éviter de payer le permis à notre anniversaire.

Bon à savoir

  • Le permis québécois est une pièce d’identité reconnue au Québec (adieu passeport)
  • Il permet de payer l’assurance voiture BEAUCOUP moins cher
  • Offre une assurance responsabilité civile (en France celle ci est incluse dans votre assurance auto)
  • Nous ne pouvons pas utiliser les 2 permis (le français est à ranger, voire jeter). D’ailleurs dans certaines autres provinces, le permis français est récupéré et échangé contre le permis local.

Et voilà pour notre expérience du changement de permis après 3 mois ici!

A tantôt

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :