Découverte

Découverte #5 – Balade en raquettes au Parc national des Îles-de-Boucherville

27 janvier 2021

Hello!
Après une petite absence, voici un nouvel article sur notre toute première sortie en raquettes dans le parc national des Îles-de-Boucherville! Voilà une activité à cocher de notre bucket-list 🙂

Et oui, avec la neige, nous avons troqué nos baskets contre nos bottes de neige avec des raquettes. Alors voici un retour sur notre premier essai avec les raquettes, et c’était pas fameux!

Le Parc national des Îles-de-Boucherville

Ce parc fait parti du réseau de la Sépaq, auquel nous avons accès grâce à notre pass qui couvre 365 jours de l’année. Cela nous permet de ne pas se poser de questions pour une sortie. Si le parc ne nous plait que moyennement ou que la météo n’est pas bonne et qu’on ne reste pas, tant pis!

Le parc est situé à côté de Longueil, soit à quelques kilomètres du centre de Montréal, ce qui le rend très accessible. Il s’agit de 5 petites îles au milieu du fleuve Saint-Laurent. Nous y sommes allés début janvier, alors que les premiers flocons peinaient à arriver, nous aurions donc pu nous contenter de simplement mettre nos bottes de neige et le tour était joué. Mais comme nous avions une envie irresistible de tester nos raquettes pour la première fois, nous n’avons pas hésité.

La balade en raquettes

Nous nous sommes dirigés vers le sentier principal au départ du centre d’accueil et d’informations. Nous avons suivi les gens qui se baladaient… A pieds! Nous, beaucoup trop fiers avec nos sublimes raquettes! Nous avons emprunté le sentier de « La Grande Rivière » qui longe donc la Grande Rivière jusqu’au fleuve Saint-Laurent. A partir de cet endroit, il était possible de continuer vers l’île aux Raisins située au Nord du parc. Mais ce sentier représentait près d’une dizaine de kilomètres. Alors nous avons choisi de faire une boucle en longeant le Saint Laurent. Il semblerait que ce n’était pas prévu pour les raquetteurs et nous nous sommes faits « engueulés » par des skieurs de fond. Peu importe, nous croisions quand même quelques autres courageux en raquettes sur ce même sentier!

La météo n’était pas ultra belle au départ, mais le ciel a fini par se dégager un petit peu dans le courant de l’après midi. Notre boucle continuait sur l’île Sainte Marguerite en empruntant les sentiers du Grand Duc et de la Petite Rivière. Petite halte « dîner » en cours de route pour recharger les batteries.

Nous avons terminé cette sortie en longeant de nouveau la Grande Rivière jusqu’à notre point de départ! Pas peu fiers de nous pour cette première sortie. Toutefois très contents d’être enfin arrivés!

Entre parenthèses

Il fallait nous voir: c’était un vrai sketch. Déjà, nous ne savions pas trop de quelle manière « bien » régler les raquettes. Puis celles d’Arnaud étaient vraiment beaucoup trop grandes et partaient dans tous les sens. J’ai « déchaussé » une ou deux fois, et Arnaud s’emmêlait les pieds, c’est le fun à voir. Depuis, il a changé de raquettes et c’est beaucoup mieux!

Nous avons pu observer des biches et des cerfs, des écureuils ainsi que des petits oiseaux pas sauvages du tout. Nous avons appris d’ailleurs que leur proximité avec l’homme était due à la nourriture que nous leur offrions pendant les randonnées, ce qui finalement les mettait plus en danger qu’autre chose.

Les + du parc

  • Accessible, à proximité de Montréal
  • Sentiers plats et faciles
  • Sentiers pédestres, de raquettes ou de ski de fond

A tantôt

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Yveline Lagarde 24 février 2021 at 6h59

    coucou Charlotte… Que dire de ce « reportage », trop beau, bien décrit et franchement on pense que l’on est avec vous 2 tellement tu nous fais vivre toutes ces balades. Le spectacle est formidable et puis… on retrouve presque « nos traces » dans la neige. Votre séjour dans le chalet a dû être un moment de bonheur, mais comment ne pas être heureux de découvrir ce beau Québec, on est toujours émerveillé et que c’est chouette de voir vos escapades (en ville ou dans la nature). Merci pour ces beaux moments, tu peux continuer à nous faire rêver… Merci. Yveline

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :